Les Animaux Fantastiques : à vos baguettes !

Cette année 2016 fut relativement riche pour les nombreux « potterheads », dont je fais également parti, du monde entier. Dans un premier temps, fin juillet, J.K. Rowling, John Tiffany et Jack Thorn publiaient le script de la pièce de théâtre Harry Potter et l’Enfant Maudit qui met à nouveau sur le devant de la scène le jeune sorcier aux lunettes rondes. A la mi-novembre, et dans un second temps, sortait dans les salles obscures Les Animaux Fantastiques de David Yates, basé lui aussi sur un scénario de J.K. Rowling et s’inscrivant dans l’univers magique d’Harry Potter. Dans la continuité de notre dernier ticket ciné, et parce que  le mois de décembre se veut propice au fantastique et à la magie, les Animaux Fantastiques parait être un bon client pour le premier ticket-ciné du mois. Allons- y !

It’s a kind of magic

New-York. 1926. Norbert Dragonneau, un jeune magizoologiste anglais, vient de débarquer dans la grosse pomme. Avec  sa baguette magique et sa petite malle, le jeune sorcier voyage léger mais cette dernière semble tout de même agitée. En effet, Norbert y cache et y préserve quelques animaux magiques en voies d’extinctions. Quotidiennement, le magizoologiste les étudie passionnément avec pour objectif final d’écrire un recueil sur ces fantastiques animaux qu’il faut à tout prix préserver et protéger.

Les Animaux Fantastiques 1 cheeky-gamer.jpg
Le jeune magizoologiste Norbert Dragonneau débarque à New-York en 1926

Aux Etats-Unis, Norbert a prévu de relâcher dans l’Arizona un Oiseau-Tonnerre arraché aux mains de trafiquants égyptiens. Les règles étant extrêmement strictes dans le monde des sorciers, et d’autant plus aux Etats-Unis où les tensions entre les moldus et les sorciers sont à leur paroxysmes suites à de nombreux événements magiques destructeurs, Norbert doit mener son opération silencieusement. C’est sans compter, un Niffleur un peu trop curieux qui arrive à s’échapper du double fond de la malle de Norbert.

Les Animaux Fantastiques 2 cheeky-gamer.jpg
Le Niffleur de Norbert, sacripant à l’origine de cette grande aventure new-yorkaise

En tentant, de le rattraper notre héros va abandonner sa valise au moldu Jacob Kowalski qui va par mégarde laisser s’échapper de nombreux animaux. L’ex Auror Tina Goldstein du Magical Congress of the USA (MACUSA) va alors l’aider à Norbert à retrouver ses animaux, mais ensemble ils vont devoir également faire face à un puissant Mage Noir qui depuis peu fait régner sur le monde un terrible danger.

Les Animaux Fantastiques 3 cheeky-gamer.jpg
Tina Goldstein, l’ex Auror du MACUSA, et Norbert Dragonneau à la recherche du maudit Niffleur

Retrouver la magie 

Quel plaisir de retrouver l’univers magique créé par J.K. Rowling ! J’avais tout juste neuf ans lorsqu’un ami de mes parents m’a offert les quatre premiers tomes d’Harry Potter, c’était juste avant la sortie du premier  film, et ce fut une véritable révélation pour moi. L’histoire de ce jeune sorcier, et de son combat contre le Mage Noir le plus terrifiant ayant existé, m’a tenu en haleine toute mon adolescence. Si je n’ai pas reçu ma lettre pour Poudlard à mes onze ans, j’ai littéralement grandi avec Harry Potter qui m’a initié à la lecture, pour le plus grand bonheur de mes parents, et qui a nourri mon imagination. Les 8 films, bien qu’à mon goût beaucoup moins prenant que les romans de Rowling ont permis de prolonger l’expérience sans pour autant la renouveler.

Les Animaux Fantastiques 13 cheeky-gamer.jpg
La saga Harry Potter était aussi l’occasion de se familiariser avec ces fantastiques animaux

L’introduction lance les aventures de Norbert Dragonneau sur de bonnes bases, en témoigne le New-York des années 1920 qui se prête parfaitement à l’univers des sorciers et qui permet d’appréhender se dernier sous un autre angle. Sans passer par la case départ, notre héros se retrouve au plus fort de l’action à cause d’un Niffleur aussi espiègle qu’adorable, il est notre premier contact avec ses fantastiques bestioles dont on attend tant.

Les Animaux Fantastiques 4 cheeky-gamer.jpg
En arrivant aux Etats-Unis Norbert n’a qu’un objectif, ramener un Oiseau-Tonnerre dans son environnement naturel

La dessus on n’est pas déçu, le spectateur découvrant le double fond de la malle de Norbert est comme Ron découvrant le coffre fort de Harry à Gringott’s, il écarquille les yeux et reste bouche bée sans jamais ciller de peur d’en rater une miette. Le bestiaire crée pour Les Animaux Fantastiques prouve encore une fois la richesse de l’univers imaginé par Rowlings.

Les Animaux Fantastiques 5 cheeky-gamer.jpg
La malle magique de Norbert réserve bien des surprises, surtout pour un moldu!

Toutefois on reste tout de même un peu sur notre faim, car à la vue du peu d’espèces présentés on se demande comment notre bon Norbert va pouvoir rédiger Vie et Habitat des Animaux Fantastiques … bon en vérité on devine qu’il voyage depuis pas mal de temps et qu’il a certainement pas mal de matière pour son best-seller, mais ça reste tout de même frustrant pour nous au fond de notre siège. Frustrant tout comme cette chasse aux fantastiques bébêtes qui ne sera qu’un prétexte afin d’aborder d’autres thématiques.

Les Animaux Fantastiques 6 cheeky-gamer.jpg
Les Animaux Fantastiques nous présente un bestiaire savamment travaillé : MAGIQUE !

Une oeuvre engagée

Si on a la gentillesse de nous épargner une nouvelle introduction à la sorcellerie, l’aventure de Norbert au travers New-York nous fais néanmoins de revenir sur quelques thèmes fondamentaux de l’univers.

On revient alors sur la question de la ségrégation entre les « non maj » et les moldus. Pourquoi les sorciers s’en cachent-ils ? Comment s’en cachent-ils ? Pourquoi aux Etats-Unis un(e) sorcier(e)  ne peut toujours pas s’unir avec un(e) moldu(e) ? Tant de questions qui pendant plus de deux heures, et même après le générique reste en suspens mais amène tout de fois à réfléchir sur notre société et la fragile tolérance qui y existe.

Les Animaux Fantastiques 7 cheeky-gamer.jpg
L’amitié naissante entre Norbert, Tina et le « non-maj » Jacob est bien la preuve que sorciers et moldus peuvent vivre ensemble

L’univers de Rowling a toujours remis en question l’oppression et l’autorité en faveur de l’acceptation. Si c’était un thème conducteur dans Harry Potter, il l’est également dans Les animaux Fantastiques où le terrible Mage Noir Gellert Grindelwald tend à vouloir libérer les sorciers aux profits des moldus tandis que ces derniers, représentés par quelques marginaux incompris par leurs pairs, organisent la « chasse aux sorcières ».

Les Animaux Fantastiques 8 cheeky-gamer.jpg
Aux Etats-Unis la chasse aux sorciers s’intensifie

Cette thématique de l’oppression n’oppose pas seulement « non-maj » et sorciers, en effet J.K. Rowling nous offre également une réflexion intéressante sur les rapports qu’entretiennent les sorciers avec d’autres êtres vivants aux pouvoirs magiques. C’est ici un sujet porté par Norbert qui se veut défenseur et protecteur d’animaux fantastiques en voie de disparitions ou réduit en esclavage à cause de leurs merveilleux dons. Ce fut une problématique déjà effleurée dans Harry Potter avec les questions des Elfes de maison, des Trolls ou encore des Gobelins et qui, encore une fois, fait écho à notre actualité.

Les Animaux Fantastiques 9 cheeky-gamer.jpg
Pour avoir amené des animaux magiques illégalement aux Etats-Unis, Norbert va devoir s’expliquer devant le MUSAC

D’autres thèmes propres à l’univers d’Harry Potter tel que l’amour, la violence physique et psychique ou encore la mort plane autour des Animaux Fantastiques, ne laissant aucun doute sur le monde dans lequel se dernier s’inscrit tout comme ces indices semé tout au long du film.

L’ombre du mal

Si Norbert Dragonneau était déjà évoqué à plusieurs reprises dans les romans et les films portés sur l’histoire d’Harry Potter, Gellert Grindelwald le fut également dans les Reliques de la Mort.

Les Animaux Fantastiques 10 cheeky-gamer.jpg
Gellert Grindelwald est en lui même une force occulte planant sur le monde des sorciers

Gellert Grindelwald, fut avant Lord Voldemort, un mage noir puissant et redouté. Elève à Durmstrang, il s’intéresse dès son plus jeune âge aux sciences occultes avant de voyager dans le monde entier à la recherche de puissants artefacts. Il sera, à un moment de sa vie, l’un de meilleur ami d’Albus Dumbledore et l’un des propriétaires d’une des Reliques de la Mort : la baguette de sureau. Cette dernière lui vaudra d’ailleurs une mort de la main de Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcé-Le-Nom dans le dernier roman de J.K. Rowling.

Les Animaux Fantastiques 11 cheeky-gamer.jpg
Grindelwald fut un ami proche d’Albus Dumbledore et l’un des possesseur de la baguette de sureau

Cette dernière et David Yates se sont alors amusés à nous laisser de multiples indices sur l’identité du Mage Noir, sur sa personnalité, ses ambitions et ses craintes. On apprend en dès le début du film qu’il est une menace pour l’équilibre du monde ou encore que Poudlard à renforcer sa sécurité, cela amène à se poser des questions sur les suites données aux Animaux Fantastiques. On peut même apercevoir à un moment donné un pendentif représentant les Reliques de la Mort, une symbolique qui n’échappera alors à aucun fan. A défaut d’être un danger aussi puissant que Voldemort, Grindelwald n’en reste pas moins un personnage énigmatique et dont l’histoire sera intéressante à exploiter.

Les Animaux Fantastiques 12 cheeky-gamer.jpg
Pourquoi Poudlard augmente-t-il sa sécurité, Grindelwald serait-il une menace pour l’école des sorciers?

Le mot de la fin 

J’évoquais précédemment les regrets qu’avaient pu me laisser les films sur Harry Potter par rapport aux romans homonymes, malheureusement c’est ce même sentiment qui m’accompagne à la sortie de ma séance. Malgré un scénario original de J.K. Rowling et une réalisation, encore et toujours, impeccable de David Yates, Les Animaux Fantastiques laisse une nouvelle fois un goût amer dont on se passerait bien. J’ai eu cette désagréable et permanente impression de « déjà vu » pendant deux heures que ce soit dans la narration, les effets visuels ou les thèmes abordés. On reste également sur notre faim quant à l’exploitation de l’univers et des nouveaux personnages, c’est dommageable quand on connait la qualité de certains acteurs tel que Eddie Redmayne (Norbert Dragonneau), Dan Fogler (Jacob Kowalski) ou encore Colin Farrell (Percival Graves). Les Animaux Fantastiques restent toutefois un bon film qui, je l’espère pose la première pierre d’une saga aussi magique que fut son ainée, en tout cas les indices semés doivent tout droit nous y mener.

Gif Adventure time.gif
Sur ce, je vais me faire masser les joues ! 

5 réflexions sur “Les Animaux Fantastiques : à vos baguettes !

  1. Bon ben j’ai bien d’aller voir Vaina alors ! Après je pense que comme les deux univers se mélangent (j’entends par là celui d’Harry Potter) c’est normal qu’il y ait des redondances ou impressions de déjà-vu (maybe ?).

    J'aime

    1. Oui c’est tout à fait normal et comme je le dis dans l’article, ces redondances sont allégées par le fait qu’elles ne sont pas détaillées comme dans Harry Potter, le spectateur n’est pas novice. En revanche je regrette le manque de nouveautés, surtout qu’il y a matière grâce à un univers sans frontières à l’inverse d’un Poudlard à la limite de huis-clos, c’est dommage. Mais c’est le premier d’une longue série, ils ont le temps d’apporter des nouveautés 😁

      Aimé par 1 personne

  2. Ca donne envie ! J’ai lu les grosses lignes en dehors de l’histoire dont tu parles pour ne pas être spoilé, et j’espère ne pas avoir ce sentiment de déjà vu.. J’ai vu que ca parlait de Grindelwald, et la hype est totale du coup !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s